animations & pistes pédago

Pistes pédagogiques

un peu de philo
Privé du réconfort de ses parents, chez une Mamie sévère et dans un milieu nouveau qu’il ressent hostile, Léopold a la trouille!
Quelques idées pour parler de la peur avec les enfants:
– Qu’est-ce que la peur : instinct vital protecteur…
– Quelles réactions peut provoquer la peur? Comment Léopold réagit-il?
– Quelle différence entre la peur d’un danger réèl et l’inquiétude?
– Faire la distinction entre les deux permet-il de relativiser?
– Avoir peur est-ce: utile, pour les bébés, désagréable, enivrant…

Comment la peur est-elle créée dans le spectacle:
– Les images projetées : le graphisme, les couleurs, les expressions des     personnages, …
– Le plateau, la salle: lumières, obscurité…
– Le volume sonore, les différents tons des voix, les bruitages…

Quelles autres émotions ont-elles été suscitées? Tristesse, joie, colère, ennui, surprise, rire…

ensuite du brico-impro
Découper des silhouettes expressives, inventer et présenter de courtes scénettes seul ou par deux.
Matériel:
– Source de lumière : lampe sur pied, projecteur dia ou rétroprojecteur gisant dans le grenier de l’école (il agrandit les ombres!).
– Drap suspendu, carton de récup’ emballages alimentaires, tapeTessa,
agrafeuses, emporte-pièces, ciseaux, baguettes bbq, papiers ajourés, …
Découper dans le carton sans dessin préalable, souvent trop petit!

et pour finir, tous au resto!
En classe, vivez l’expérience gustative de Léopold: préparez et dégustez une délicieuse soupe de jeunes pousses d’orties, à cueillir au début du printemps.


Animations autours du spectacle

Deux formules possibles:

1) Bord de scène:

Les artistes dévoilent leurs techniques et échangent avec les enfants à propos des thématiques du spectacle. Compris dans le prix du spectacle.

2) Avant ou après le spectacle, en classe :

Les artistes de Mange tes ronces proposent aux spectateurs de retrousser leurs manches et de mobiliser ludiquement leur imagination !

Des matériaux de récupération, de la bande à masquer, des agrafes et une paire de ciseaux : il faut peu de choses pour fabriquer une marionnette d’ombre articulée. Pas besoin de savoir dessiner ni d’être comédien pour créer et faire vivre un personnage expressif et original. D’une source de lumière naît la magie du théâtre d’ombre, à laquelle chacun se laisse très vite gagner. Les bruitages et la musique, avec cette même simplicité de moyens bruts, viennent compléter le tableau avec poésie.

Trois ateliers sont proposés :

1) CRÉATION D’UNE MARIONNETTE (1 à 2 comédiennes)
Les enfants créent chacun une silhouette articulée.

2) JEUX THÉÂTRAUX (1 à 2 comédiennes)
Les enfants apprennent à manipuler leurs marionnettes et créent de courtes scénettes, à 2 ou 3, par le biais de jeux d’improvisation.

3) CRÉATION SONORE (1 musicien)
Les enfants découvrent comment créer des bruitages avec des matériaux «tombés sous la main». Ils abordent le travail d’illustration sonore sur base de leurs scénettes.

Pratiquement

Public : parents-enfants et/ou classes, dès 5 ans. Groupes de 10 enfants maximum par adulte (animateur et enseignant ou parent).

Durée de chaque atelier : 1h30

Les 3 ateliers peuvent être donnés en rotation organisée entre plusieurs groupes et sur une même journée.

Si vous envisagez une animation, récoltez dès maintenant emballages de riz, de pétales de céréales qui font « pof », de biscuits, …  ainsi que les filets de fruits, papiers à tarte ajourés, …. tout ce dont le degré de transparence ou la matière vue à contre-jour vous semblent intéressants.

Des rétroprojecteurs dorment peut-être dans les placards de votre école : c’est le moment de les dépoussiérer !

Pour plus d’infos, contactez Anne Jaspard : anne.jaspard@yucom.be